Le LTMA se présente

 Un lycée sur deux sites

Le bâtiment principal du LTMA est situé à Lamadelaine, alors que l’annexe « Jenker » se trouve à Differdange.  Le lycée accueille environ 2000 élèves et 230 enseignants.

Présentation

Le bâtiment principal du LTMA, d’une superficie de 38.500 m2, fut officiellement inauguré début 2009.

Outre les économies d’énergie fournies « par le bâtiment » (dont une centrale solaire dans le préau indique les niveaux économisés), élèves, enseignants, personnel administratif et technique sont tous mis à contribution pour renforcer l’image écologique du LTMA en participant au tri sélectif et au recyclage des déchets.

Son architecture moderne et colorée offre des espaces généreux, traversés de lumière naturelle, le tout construit dans des matériaux de finition robuste et durable.

Ainsi, le LTMA peut se targuer d’être un « lycée vert » car il bénéficie d’une très haute isolation thermique et sonore grâce à des systèmes soucieux de l’environnement :

  • le dispositif de panneaux photovoltaïques sur le toit permet de transformer l’énergie solaire en énergie électrique
  • les panneaux solaires transforment l’énergie solaire en énergie thermique pour le chauffage du bâtiment et la production de vapeur d’eau
  • les toitures de végétation extensive permettent une amélioration de l’isolation et la stabilisation dela température des toits, ainsi que la diminution des émissions de CO et CO2
  • les citernes d’eau de pluie permettent d’utiliser l’eau récoltée pour les chasses d’eau des WC, le service de nettoyage et les robinets extérieurs
  • la pompe à chaleur, qui ne produit aucun CO2, transforme la chaleur extraite des panneaux solaires pour réfrigérer l’air ambiant
  • l’isolation thermique dont bénéficie le LTMA emprisonne la chaleur en hiver et garde le bâtiment frais en été
  • la chaudière à gaz à condensation récupère une partie de l’énergie rejetée pour chauffer économiquement l’eau du circuit de chauffage
  • le système de ventilation contrôlée permet au LTMA de fournir continuellement de l’air frais en récupérant partiellement la chaleur de l’air vicié

Outre les économies d’énergie fournies « par le bâtiment » (dont une centrale solaire dans le préau indique les niveaux économisés), élèves, enseignants, personnel administratif et technique sont tous mis à contribution pour renforcer l’image écologique du LTMA en participant au tri sélectif et au recyclage des déchets.

 

Le nom du lycée

Le nom du lycée fut choisi pour rendre hommage à Mathias Adam, pédagogue et syndicaliste luxembourgeois (1850-1936). Instituteur de formation, ce pionnier du domaine de l’éducation a lutté aussi bien pour l’amélioration de la qualité de l’enseignement que pour l’amélioration du statut de l’instituteur. Il fut notamment impliqué dans l’élaboration des lois scolaires de 1881 et de 1912, lois qui ont introduit entre autres l’obligation scolaire jusqu’à 12 ans et la gratuité de l’enseignement. En tant qu’instituteur de l’école primaire supérieure de la commune de Pétange, il a également soutenu l’idée de cours postscolaires gratuits pour les jeunes qui n’étaient plus soumis à l’obligation scolaire et c’est lui qui éditait le premier manuel pour ces cours.  Un des sujets qui lui tenaient particulièrement à coeur était la propagation de la culture parmi toutes les couches sociales, et il approuverait sans doute les projets actuels du LTMA comme le passeport culturel pour les classes inférieures et la semaine culturelle pour les classes de 7e.